Rechercher
  • nondualite

LA JOIE D'ÊTRE, SIMPLEMENT


Qui suis-je?

Qui est le "moi" que je crois être?

Le corps, le mental, les émotions, les sens, les perceptions,

ne sont qu'une succession ininterrompue de phénomènes sans consistance.

Depuis notre enfance tout ce qui est censé être "nous-même" a changé,

nos goûts et aversions, notre esprit et nos sentiments,

ne sont plus les mêmes qu'aujourd'hui!

A présent, il ne reste pas une seule cellule du "moi" d'hier!

A quoi allons nous nous identifier alors et qui va s'identifier?

"moi" n'est pas une entité, "moi" n'est pas figé.

En chacun de nous, naissance et mort se succèdent,

non pas entre le moment de notre naissance et celui de notre mort,

mais d'instant en instant, d'une pensée qui apparaît et qui disparaît,

d'une inspiration à une expiration.

Le corps/esprit est comme le ciel, toujours changeant,

parfois clair, sans nuages, parfois couvert de toutes sortes d'illusions.

Ce processus de changement est dû au fait que toutes les existences

sont liées les unes aux autres, sans aucunes séparations.

Notre véritable nature n'est pas une nature fixe, différente de celles des autres,

mais fondamentalement semblable et interdépendante.

En même temps tout est exactement tel qu'il doit être à chaque instant et tout est libre.

Cette vision spacieuse de l'existence

nous amène à ne plus nous attacher à des catégories,

à des croyances, à des fonctionnements mentaux dualistes.

Voir les phénomènes, non pas comme illusoires,

mais comme sans substances propres et comme soumis au changement,

nous permet de ne plus être affectés par ce qui se manifeste.

Objectivement rien est changé, mais subjectivement,

notre manière de voir le monde est différente.

Ainsi les nuages du karma passé sont éclairés par la joie d'être simplement,

ici et maintenant en contact avec tous les êtres.

La pratique de la méditation naturelle,

nous permet d'exercer notre attention à être avec ce qui est,

unifiés aux mouvements permanents de la vie.

Les techniques de développement personnel aident ceux qui les pratiquent

à ne plus suivre la volonté des autres et à s'affirmer eux-mêmes.

La méditation naturelle n'est pas une technique de développement personnel,

pour se purifier, mieux être ou atteindre un objectif spécial.

Il ne s'agit pas d'améliorer sa personnalité, son pouvoir personnel,

mais de retrouver à la joie d'exister simplement avec tous les êtres.

Lorsqu'on s'assied en silence pour méditer, on n'attend rien,

car l'assise même nous permet de réaliser notre véritable nature.

Il n'y-a donc pas à vouloir ou rejeter, à adhérer à quoi que se soit ou fuir ce qui est là.

Il s'agit d'être attentif, de voir,

de goûter ainsi tout ce qui se manifeste en nous et autour de nous,

sans rien saisir, sachant que tout est éphémère, donc vide de substance permanente.

Ainsi, naissance et mort, vrai et faux, beauté et laideur, chaud et froid, clarté et obscurité,

mouvement et stagnation, droite et gauche, tout à sa juste place sans séparation, ni confusion.

Tout est parfait à chaque instant.

Aucune voie ne nous conduit à l'éveil car il n'y-a jamais eu de séparation.

La vie toute entière est notre nature fondamentale.


Bernadette (swami Dharmapriyananda)

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout