Rechercher
  • nondualite

LE BONHEUR DE L'INSTANT


J'habite une forêt profonde

Les glycines poussent chaque année un peu plus

Nulle préoccupation mondaine ne m'atteint

Parfois un bûcheron chante

Je recouds ma robe de moine au soleil

Je lis des poèmes à la lumière de la lune.

Je voudrais dire aux hommes

Que pour être heureux

Peu de choses sont nécessaires.

Ryôkan

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout