dharmata_info_oct_2019-000.jpg

DHARMATA 

Ecole de Yoga & d'Ayurveda

dharmata_info_oct_2019-003.jpg
Dharmata_info_fevrier_202-001.jpg
Dharmata info – mars 2022  
La voie directe et la voie indirecte.jpg

Selon l’Ayurveda, la nourriture, le hatha yoga et la méditation sont les trois piliers de la santé. L’alimentation Ayurvédique est souvent assimilée à la cuisine Indienne, or, bien qu’elle utilise des ingrédients similaires, elle est avant tout un outil pour rester en bonne santé et traiter les troubles de santé.                                                  Une fois que nous avons compris la logique de l’Ayurveda, nous pouvons utiliser ces connaissances pour réaliser des repas avec les ingrédients disponibles localement, de saison et dans le cadre de notre culture.

Lorsque nous mangeons, nous participons au processus naturel de création. Toutes les cinq semaines, nos tissus se renouvellent entièrement à partir de ce que nous mangeons, depuis le plasma, le sang et jusqu’au système nerveux et reproducteur… L’Ayurveda évalue les aliments en six Rasa (saveurs) en fonction des cinq éléments, comme nous avons tous une constitution différente en proportion des cinq éléments, ainsi s’applique le principe fondamental de l’Ayurveda qui nous permet de connaitre ce qui est bon ou mauvais pour nous, selon un principe simple : « Les semblables s’augmentent et les opposés s’équilibrent. »           Cela s’applique à toute chose et bien entendu à la nutrition.                                                                                  Si ma constitution de naissance est principalement Vata (Ether et Air) et mon alimentation composée d’aliments légers et secs, il est fort probable que mes articulations craquent, que ma peau s’assèche, que je souffre de gaz et de constipation. Si par contre mon alimentation est nourrissante, l’équilibre sera favorisé. Une alimentation Aurvédique équilibrée est celle qui harmonise nos Dosha par la consommation d’aliments opposés à notre constitution.

L’Ayurveda reconnait également l’influence de la nourriture sur l’esprit. Il est évident que les fruits qui poussent dans les arbres, prés du ciel, sont des aliments qui nous aident à nous élever, tandis que la viande ou toute nourriture contribuant à la souffrance d’êtres sensibles, portant en elle la violence la peur, nous tirera par les pieds. Ahimsa, la non violence, est le premier précepte Yogique et le plus important.                                    Le Yoga et l’Ayurveda sont deux pratiques très proches et complémentaires car elles sont issues des mêmes textes millénaires fondamentaux, regroupés sous le nom de système Védique. Concernant l’alimentation elles s’inspirent l’une et l’autre et leurs conseils premiers sont les suivants :                                                                -Observez vos besoins et ne mangez que lorsque vous ressentez la faim dans l’estomac.                                    -Ecoutez votre corps, la faim de vos cellules et discernez ce dont elles ont besoin.                                               -Il est important de manger en conscience et donc en silence, dans un endroit calme, ne faites rien d’autre que manger et prendre plaisir à votre repas.                                                                                                                   -Il est recommandé de se poser avant de manger, de réciter une prière de gratitude ou si vous n’êtes pas dévotionnel, de respirer une dizaine de fois consciemment.                                                                                  -Humer la nourriture et mastiquez la jusqu’à sentir ses différentes saveurs (Rasa), la digestion commence dans la bouche.    

-Faites régulièrement des pauses en mangeant et cessez de manger dés la sensation de satiété.                           -Les aliments doivent abonder d’énergie vitale (Prana). Pour cela, ils doivent être produits localement ou provenir de circuits les plus courts possible, de préférence cultivés de manière naturelle.                                    -Préférez les aliments bruts : fruits frais et secs, légumes frais et secs, céréales complètes. Om Tat Sat !            Swami Dharmapriyananda Saraswati                                                                                     

Zoom sur les événements à venir

Ahara Chikitsa – Thérapie par la nourriture selon l’Ayurveda : 23 et 24 avril                                                       Lieu:  la Selve en Aveyron et à Nice (en visio) ; Renseignements : 0688155263 

Yoga Toumo (du froid), tous les samedis de 10h à 11h30, plage de granouillac, Villefranche de Panat 12

1er cours le samedi 19 mars; 1cours: 10e, 5 cours: 40e ; Renseignements: 0665239569

Prochaine matinée Yoga découverte, le 27 mars                                                  

Danz’arte, 74 allée des arts graphique – 06700 St Laurent du Var                                                                                Matinée: 25e ; Renseignements : 0616377433                                                                            

Matinée Yoga tous niveaux, le 12 mars 

Salle des fêtes de Lagarde (Aveyron) ; Renseignements : 0684015044

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séminaire du 5 au 12 juillet : Yoga Chikitsa - Thérapie Yogique selon l’Ayurveda § Retraite Yogique       Chaque asana a un effet particulier défini par rapport aux trois doshas. Il s’agit de la même vision  dont l’Ayurveda classe les aliments en fonction de leurs effets doshiques pour Vata, Pitta et Kapha, en fonction des goûts et des éléments qui composent chaque aliment. Nous pouvons examiner différents asanas en fonction de leur capacité structurelle à augmenter ou à diminuer les doshas.

Cependant, cette équation doshique des asanas ne doit pas être prise de manière rigide car l’effet pranique au niveau des sous doshas, d’un asana, peut l’emporter sur son effet structure.

En thérapie la forme de l’asana n’est donc pas son facteur principal.                                                                 Nous devons également nous rappeler l’importance de l’intention et de la respiration dans la pratique des asanas. En considérant les asanas, le Prana et l’esprit, nous pouvons modifier un asana particulier ou ajuster toute la pratique vers un résultat doshique particulier. En combinant des asanas spécifiques, du pranayama et de la méditation, un équilibre interne complet peut être créé et maintenu.

 

Lieu : Gite les Blaches, Vernoux en Vivarais, Ardèche
*Le séminaire est ouvert aux pratiquants de Yoga confirmés et ayant les bases de l’Ayurveda (pour tous renseignements : dharmapriyananda@gmail.com)                                                                                 

*La retraite est ouverte à tous ; Participation à l’enseignement (Hatha Yoga,Yoga nidra, Méditation/Satsang, Pûja et Chants) : Dons en conscience

gite-blaches.jpg

Séminaire du 22 au 29 octobre : Prana Vidya/Prana thérapie

16-17-18 déc: Examen de fin d’étude Ayurvéda et Yoga thérapie

Infos à venir