dharmata_info_oct_2019-000.jpg

DHARMATA 

Ecole de Yoga & d'Ayurveda

dharmata_info_oct_2019-003.jpg
Dharmata_info_fevrier_202-001.jpg
Dharmata info – Décembre 2021  
Arvieu 2.jpg
IMG_20211124_153641.jpg

 Extrait du Satsang du 20 novembre, à Arvieu et en visio avec Nice, ayant réuni 35 participants, en aide à Teriya Mali (D’après la prise de notes de Tarajyoti)

Question d'Eric: « au début de la pratique de méditation, quand tu nous as demandé de prendre le mudra, j'ai senti une grande dilatation et beaucoup d'énergie, mais lorsque tu as dis de se sentir comme une montagne, tout s'est figé et cela m'a perturbé. Comment faire pour ne pas perdre ces énergies subtiles ? »                                                                                     Réponse de Swamiji: « Tout ce qui est du domaine de l'énergie est expérience. C'est du domaine de la vie et comme la vie, cela va et vient, cela a un début et une fin. Le but de la méditation est de découvrir Ce qui n’a ni début, ni fin, Ce qui demeure.                                       Qui observe l’expérience ? ». Il s’agit de ne plus s'identifier aux expériences qui vont et viennent, mais de s'identifier au Sujet qui Voit et Accueille toutes choses.

Question d'Eric: « Cette semaine, un ami de 45 ans s'est suicidé et (Eric est envahi pas l'émotion) je me dis que s'il avait connu la méditation, cela aurait pu empêcher son geste ? »     Réponse de Swamiji: « En ce moment précis, accueille cette émotion telle qu’elle se présente, pleinement, inconditionnellement, et pose la question « Qui perçoit cette émotion ? » Cela qui perçoit l’émotion, n'est autre que le Sujet ou Observateur, n’est-ce pas ? Est-ce que le Sujet est perturbé par l’émotion ?  Le sujet est absolument tranquille.                                              La Présence Consciente Perçoit toutes choses et Accueille inconditionnellement la vie telle qu'elle est. Avec la pratique de la méditation, on réalise peu à peu que l'on n'a aucun contrôle sur sa vie, et encore moins sur la vie des autres. Ton ami avait à vivre ce qu’il a vécu, cela lui appartient, c'est ainsi. En acceptant la situation, tu es Un avec ton ami et tout est parfait.       Mais pour être Un avec ce qui est , il faut du temps et de l’entrainement.                                   Cela ne vient pas en un claquement de doigts.                                                                               La méditation avant d’être vécu naturellement, est une pratique codifiée, avec des étapes, une méthode qui s'apprend et se pratique quotidiennement et dans la durée. Lorsqu’on débute, on a l'impression que l'observateur intérieur est une faculté de notre mental, puis on réalise que cela transcende le mental.  La méditation, c'est apprendre à se détacher de ce à quoi on s’identifie d’ordinaire (sensations, pensées, émotions, concepts, croyances, conditionnements…), afin de découvrir notre vraie nature immuable, d'où l'importance d'être guidé. »

Question de Vanessa: « Mais si l’Être que nous sommes est déjà présent, quel est l'intérêt de suivre des méditations guidées ?                                                                                                 Réponse de Swamiji: « Le but de la méditation n’est autre que le dévoilement de l’illusoire et la réalisation de notre Soi profond ou Vraie nature, effectivement déjà Présente.                     Cela dit, il est extrêmement rare de réaliser spontanément notre Etre véritable. Certains grands maîtres tels Jésus, Sri Ramana Maharshi, Mâ Ananda Moyi ont réalisé la Vérité sans la guidance d'un maître…mais en général, le chemin doit être balisé étape par étape, au risque de nous perdre. Et lorsque le désir de Vérité devient suffisamment fort, nous rencontrons un Maître qui a parcouru le chemin jusqu’au bout. Seul un Maitre peut nous aider à ôter les voiles de l’ignorance. » …(En retranscrivant ces notes, m’apparait l’image de randonneurs… Si lors de balades dans la campagne environnante nous n’avons pas vraiment besoin d’un guide ; Un accompagnateur sera recommandé en montagne ; Tandis qu’un guide chevronné sera nécessaire pour l’ascension de l’Everest).

Question d'Isabelle: « Quand j'entends ce que tu nous dis à propos de la Vérité, je me dis que pour des débutants c'est une notion compliquée et même pour moi qui médite depuis longtemps, je me dis que ce n'est pas pour moi. A mon niveau, lorsque je médite, je n'attends rien et cela me fait beaucoup de bien. Je me répète souvent des phrases comme « accueillir la vie telle qu'elle est » et  « je suis comblée. »                                                                                

Réponse de Swamiji: « Chacun vit la méditation comme il doit la vivre. Chacun reçoit de la méditation ce qu'il doit recevoir. Comme tu le dis justement, il ne faut pas avoir d'attente. Tout est parfait»

Question d’Isabelle: « Parfois, on n'a pas vraiment envie d'accueillir certaines choses car elles nous paraissent injustes, ou contraire à nos valeurs...Comment faire ? »                              Réponse de Swamiji: « Tout d'abord, la première attitude est d’observer ce qui surgit (évènements et émotions) puis d'accueillir inconditionnellement ce qui est là, par ce que c'est un fait ! Cela dit, l’accueil n'empêche ni l’action, ni le changement … cela ne signifie pas que l'on reste passif. Lorsqu'on accueille ce qui est là, cela crée une ouverture dans notre esprit, un espace qui prend en compte tous les paramètres présents, depuis cette ouverture la solution apparait naturellement, ainsi que l'action juste. Lorsqu’on est dans le refus de la situation, au contraire notre esprit est contracté sur lui-même, ruminant ses problèmes, aveuglé et donc incapable de prendre la juste décision.

Question de Michelle: « Dans la recherche de la vérité, on a une attente. Donc comment faire pour ne pas avoir d'attente ? »                                                                                                 

Réponse de Swamiji: « Le chemin spirituel, c'est comme le chemin de Compostelle, l'important c'est le chemin, pas le but. C'est inscrire chaque pas dans la Conscience. L'Etre est toujours là,  et le chemin c'est retrouver l'Etre à chaque instant, à chaque pas.

Vous devez réaliser que sans la Conscience immuable (le Sujet ou l'Être profond) rien n'existe, rien ne peut être ni perçu, ni vécu ! Identifiez-vous à la Conscience. C'est la grande guérison.     Nous avons tous la possibilité de nous servir de chaque obstacle, difficultés sur le chemin, comme d'une opportunité pour revenir à ce qui ne change pas, ce qui est paisible, éternel,         la Conscience, l’Être. C'est le but du chemin et en même temps c'est là, immédiatement.           Aimer le réel, s'ouvrir à tout ce qui se présente. L’ouverture est une autre manière d'incarner l’amour. Il s'agit d'aimer toutes les situations de notre vie, sans négociation.

Question de Catherine: « Tu nous dis d'accueillir tout ce qui est là, c'est à dire tous les événements extérieurs, est-ce que c'est la même chose avec ce qui est intérieur, les émotions par exemple ? »                                                                                                                   Réponse de Swamiji: « Oui, intérieur/extérieur, il n'y a aucune différence. La méditation permet d'accueillir aussi bien ce qui semble provenir de l'extérieur que ce qui semble provenir de l'intérieur comme nos émotions. Tout ce qui apparaît, disparaît à un moment où un autre, absolument rien n’est jamais resté dans le champ de la Conscience. Dès que l'on ne se crispe plus mentalement sur un événement ou une émotion, cela crée une ouverture naturelle et cela dissout spontanément. »

Question de Catherine:  «  En répétant la méditation, est-ce que l'émotion s'en va pour de bon ? »                                                                                                                                         Réponse de Swamiji: « Avec la pratique, ce qui va et vient n'a plus d’importance, car le plus important c'est l'Etre immuable que nous sommes, qui englobe la vie toute entière. La méditation n'est pas quelque chose de magique, les événements sont toujours là et il y aura toujours des émotions… Cela n'efface pas les émotions. La différence c'est que tout est accueilli le cœur ouvert, Tout est parfait tel quel. On apprend à être avec la vie telle qu'elle est à ‘l'extérieur comme à l'intérieur’. En disant ‘OUI’ à ce qui est surgit (événements, émotions...) tout simplement parce que c'est là, cela crée immédiatement une expansion propice à la libération de la souffrance.

Question d'Eric: « Je fais souvent des rêves prémonitoires. Est-ce que par la méditation on peut arriver à se rassurer sur ce qui va arriver ? »                                                                     Réponse de Swamiji: « Quelque part, ce que tu dis revient à manipuler, à chercher à contrôler ses rêves, pensées, émotions, évènements…  Or, le but de la méditation est au contraire de lâcher tout contrôle. Alors, et seulement alors, la vie se vit telle qu'elle est avec amour, sans s’attacher ou sans s’identifier à quoique ce soit. En vivant de manière ouverte, toutes les actions sont parfaites. Lâche le contrôleur et vois que le contrôleur n'existe pas, il n’y a personne au contrôle de la vie, elle se vit naturellement.                                                             Encore une fois, lâcher le contrôleur ne signifie pas qu'il n’y a plus d’agir. On continue à organiser certaines choses si nécessaire, mais sans la croyance d’être au commande."

Partage de Coline: "Marcher dans la nature est pour moi une grande Méditation, on a la sensation de caresser la terre avec les pieds et d’être relié aux arbres et à tous les êtres.

Partage de Swamiji: Oui marcher dans la nature est propice à la méditation, mais encore une fois, la méditation ne se borne pas au domaine de l’expérience, qui a un début et une fin… Le but de la méditation est de découvrir ce qui n’a ni début, ni fin. Le Sujet infini et éternel qui perçoit toutes expériences. Voici venu, Coline, le temps de l’Être."                                                           Om Tat Sat !                                                                                                                                                              

Zoom sur les événements à venir

26 au 30 décembre : Retraite d’hiver « L’évangile de Jean à la lumière du Yoga »       Lieu: Carmel de Moissac  (81)                   

Les différents maîtres qui ont vécu tout au long de l’Histoire diffèrent les uns des autres, sans aucun doute, leurs personnalités et leurs styles de vie varient. Mais leur vision est Unique et la Voie qu’ils enseignent est la Voie de l’Unité.                                                 Dans l’expérience mystique qui transcende toutes les traditions spirituelles, le chrétien et le Yogin parviennent à la même réalisation : ils réalisent l’Unité de leur Âme et de Dieu, l’Âme de l’univers. C’est cette expérience-là qui a incité Jésus à transmettre à ses disciples l’expérience de la grande Unité dans laquelle ‘lui et le Père de l’univers sont Un’.                   Tout au long des enseignements de Jésus, on retrouve deux attitudes Yogique apparemment contradictoires qui cohabitent : l’attitude du Jnana Yogi s’identifiant à Dieu en tant que ‘Je Suis’, et l’attitude du Bhakta Yogi appelant Dieu son ‘Père’. Dans l’Un, le deux, l’âme et Dieu, jouent leur jeu amoureux de dévotion. Ce sont les deux voix de l’homme illuminé, car il est les deux, l’Unité transcendante et l’Âme, Universelle et Humaine.              Durant cette retraite de fin d’année nous mettrons en lumière et en pratique la Voie qui est le chemin, la vérité et la vie.                                                                                                       

Tarif hébergement et nourriture: Environ 170e                                                                   Enseignement : Don libre en Conscience

-29/30 janvier 2022: Psychologie Yogique et Ayurvédique, Nice/Aveyron(en visio)                                                                                                                                                          La Psyché ou organe intérieur ‘Antahkarana’ est la racine de notre énergie physique et l’origine des maladies. Pour le Yoga et l’Ayurveda, la psyché est un système énergétique qui peut être perçu et compris par la Conscience profonde (Purusha). Elle fait partie de la nature manifestée (Prakriti) et suit les mêmes lois à un niveau plus subtil. Afin de nous connaitre nous-mêmes et de trouver l’harmonie du corps et de l’esprit, nous devons apprendre à connaitre le fonctionnement de notre esprit.                                                       Ce stage est ouvert à tous pratiquants ‘Yoga et Ayurveda’ souhaitant approfondir ses connaissances personnelles, également aux enseignants et thérapeutes.                 Cout : 170e                                                                                                                     

-23/24 avril : Diététique Yogique § Ayurvédique (ouvert à tous)                           -5/12 juillet : Form. Ayurveda et Yoga Thérapie § Retraite d’été (ouverte à tous), Gîte les Blaches, 07240 Vernoux en Vivarais   

-22/29 octobre : Prana vidya et Prana thérapie (ouverts à tous), Gîte les Blaches          Infos complémentaires à venir